Portraits de femmes : Conquérir le monde à moto

Des histoires de femmes dont la vie tourne autour de la moto et qui ont une grande expérience à moto. Chacune de ces histoires est particulière, mais toutes sont captivantes et sources d'inspiration.

[IMAGE: Profiles of women: Drive off, get a taste of adventure and discover the world..]
[IMAGE: coming-soon.]
[IMAGE: Tina Meier.]
[IMAGE: „Motifs are like champagne – they have to sparkle”.]

Tina Meier

[IMAGE: Tina Meier.]

Tina Meier. Spécialiste de la persévérance.

L'aventure de ta vie, autrement...

Tina Meier est spécialiste de la persévérance, pilote de rallye, motivatrice, instructrice et coach d'entreprise. Elle a participé quatre fois au rallye-marathon le plus dur du monde. En moyenne, 3 à 6 femmes sur près de 180 participants au total sont au départ du Rallye Dakar. Seule la moitié d'entre eux passent la ligne d'arrivée.

Tina Meier nous fait vivre son expérience du Rallye Dakar en rapprochant différents thèmes du quotidien professionnel et les étapes du Rallye, qui présentent de nombreux parallèles.

Elle raconte de manière très vivante et captivante comment elle a réussi, à force de passion et de créativité, à se faire une place dans ce domaine très masculin. Maintenir avec endurance le cap vers la destination finale, sans jamais perdre confiance en ses capacités ; avoir un plan plus ou moins précis, et pour le reste, improviser ! Le Rallye Dakar demande d'être extrêmement fort mentalement, sans interruption, de rester concentré sur le parcours pendant 10 heures de suite et d'être dans le moment présent afin d'éviter les chutes. Découvrez ses échecs, apprenez comment elle tire des enseignements positifs de ses déceptions et profite de son expérience des limites comme ....

Photos : © Maindru

(non disponible en français)

Accéder au site
[IMAGE: Madeleine Becker.]
[IMAGE: Madeleine Becker.]

Madeleine Becker

[IMAGE: Madeleine Becker.]

(Extrait du blog madeleinebecker.com)

Échange vie estudiantine contre un peu de liberté

… mais où est-elle, cette liberté que l'on devrait pouvoir vivre lorsqu'on est étudiant ? Jusqu'à présent, je n'ai pas vraiment pu en profiter, même si le mot « libertad » (liberté en espagnol) est tatoué sur ma nuque. Ce n'est qu'un mot tatoué sur mon corps, rien de plus...

C'est le comble ! Je n'ai plus qu'un an et demi à faire jusqu'au master, et je n'aurai pas vraiment encore goûté à la liberté estudiantine ? Où est la vraie vie, celle où on ne regarde pas en moyenne 150 fois par jour sur son smartphone ? Le sentiment d'être emprisonnée chez moi, avec pour grilles en fer les mots de mon mémoire de licence, m'est encore très présent à l'esprit. Ce n'est plus que je veux.

[IMAGE: “… now, looking back, it was the best time of my life“.]
Madeleine Becker – Mon voyage dans le journal Pforzheimer Zeitung ! Source : TV-BW Medienproduktionen)

Le proverbe très connu « qui tente rien, n'a rien ! » me vient à l'esprit. J'ai toujours voulu traverser l'Amérique du Sud à moto. Pourquoi pas maintenant ? Pourquoi ne pas simplement tout laisser derrière moi ? Rien ne m'en empêche. Pendant ses études, tout étudiant devrait faire face au défi que représente son propre rêve. Je casse ma tirelire et réserve un vol pour São Paulo. Aller simple…

Photos : © Daniel Lengwenus

(Non disponible en français)

Accéder au site
[IMAGE: Mai Lin.]
[IMAGE: Mai Lin.]

Mai-Lin Senf

[IMAGE: Mai Lin.]

Courte biographie et un parcours (de rêve) imprévu

À 20 ans, j'ai passé mon permis moto et parcouru pendant un an des trajets « normaux ». À l'époque, je suis allée à un grand salon de la moto où j'ai assisté pour la première fois à des spectacles de cascades.

Complètement fascinée et ensorcelée, j'ai vu comment les cascadeurs professionnels maîtrisaient leur moto. Ces tours de force acrobatiques m'ont tellement impressionnée que peu de temps après je me suis inscrite à un atelier de wheeling sur 2 jours.

J'étais la seule femme dans un groupe de 10 hommes, mais je ne me suis pas mal débrouillée du tout et j'avais découvert une nouvelle passion !

J'ai alors un peu transformé la moto que je conduisais à l'époque, une CB 500, et passé tout mon temps libre à m'entraîner à exécuter les manœuvres sur un parking. Peu à peu, je me suis améliorée, et de plus en plus de gens m'observaient lors de l'entraînement.

Photos : © Volker Rost

(Non disponible en français)

Accéder au site
[IMAGE: Crazy Pink Flames.]

Crazy Pink Flames – Ladies Team

Nous sommes une équipe de course toute nouvelle, qui, pour la première fois en 2017, prendra le départ de 2 championnats d'endurance belges, à savoir le « Nineties Endurance Competition » et le « Twin Cup ». En 2017, les courses auront lieu en Belgique (Zolder), aux Pays-Bas (circuit TT Assen et Zandvoort) et en France (Croix en Ternois).

Notre équipe a été sélectionnée par l'école de motocyclisme Motorsportschool de Zolder lors d'une journée de sélection exclusive sur le circuit de karting « Action Kart » de Hasselt. Nous avons participé à des exercices sportifs, à une discussion de groupe et à une compétition sur des karts exclusifs que l'on ne trouve que là-bas.

Ce qui rend notre équipe si particulière, c'est qu'elle est entièrement composée de femmes passionnées de courses de moto sur circuit. Nous organisons tout nous-mêmes : du pilotage au contrôle technique des motos en passant par la logistique – nous gérons et faisons tout.

L'école de motocyclisme Motorsportschool de Zolder est notre sponsor principal et nous fournit pour toute la saison une Honda CBR 600 F de 1999, du carburant, des plaquettes de frein, et des pneus (pneus pluie et pneus secs).

Pour le championnat « Twin Cup », Kawasaki nous met à disposition une Z650 de 2017 et nous en sommes ravies. En 2017, le pouvoir revient doublement aux femmes !

Photos : © Essec

(Non disponible en français)

Accéder au site