Laquage des pièces de la moto 

Pour effectuer des retouches sur votre moto ou repeindre des pièces entières Ă  la maison, les bombes aĂ©rosols permettent d'obtenir aisĂ©ment de bons rĂ©sultats. Si vous travaillez minutieusement et proprement, la peinture se distingue Ă  peine de celle d'origine. 

Laquage des pièces de la moto

Remarque : les peintures d'origine ne tolèrent pas toutes la peinture aĂ©rosol ; dans les cas des modèles plus anciens de vĂ©hicules d'importation en provenance des États-Unis, par ex., des problèmes peuvent apparaĂ®tre (la peinture se rĂ©tracte, etc.). Les supports pour peinture en rĂ©sine synthĂ©tique ne peuvent pas ĂŞtre recouverts de peinture acrylique. Dans ce cas, utilisez toujours de la peinture en rĂ©sine synthĂ©tique. Si vous ne parvenez pas Ă  identifier un ancien support de peinture, commencez par faire un essai Ă  un endroit peu visible. Si la peinture se rĂ©tracte, si elle se fissure ou si elle devient gris mat, le support ne tolère pas la nouvelle couche de finition. Vous devez alors poncer entièrement le support avant de le repeindre. Pour les supports en plastique thermoplastique (ABS, mais pas les laminĂ©s en PRV), vous devez utiliser un primaire pour plastique.

Différentes peintures de finition

Les peintures de finition en bombes aĂ©rosols disponibles dans le commerce sont Ă  base de rĂ©sine acrylique ou synthĂ©tique. Les peintures en spray pour automobiles sont dĂ©sormais presque toutes Ă  base d'acrylique ; les peintures en spray pour les loisirs (et bien sĂ»r les peintures Ă  appliquer au pinceau) disponibles en magasin de bricolage peuvent ĂŞtre Ă©galement Ă  base de rĂ©sine synthĂ©tique.

Les peintures acryliques

(peintures pour automobiles) ont les avantages suivants :

  • SĂ©chage rapide (hors poussière en 10 Ă  30 minutes)
  • PossibilitĂ© de vaporiser une couche supplĂ©mentaire Ă  tout moment (Ă  l'inverse, avec les peintures en rĂ©sine synthĂ©tique, vous devez vaporiser dans les 2 h qui suivent ou attendre 24 h)
  • Meilleure protection anticorrosion
  • Meilleure rĂ©sistance aux nettoyants, surface plus dure

Vernis à base de résine synthétique

À l'inverse, les peintures en résine synthétique ont une capacité de remplissage plus élevée et sont souvent plus homogènes sur les grandes surfaces. Elles sont moins coûteuses et s'utilisent volontiers dans la décoration. Elles sont moins recommandées pour peindre des pièces de moto.

Outre les peintures monocomposants rĂ©pandues, il existe aussi des peintures bicomposants disponibles sous forme de bombe aĂ©rosol. Elles se distinguent par leur rĂ©sistance Ă©levĂ©e. Le vernis incolore est par ex. parfait pour recouvrir les peintures en spray monocomposants pour automobiles d'un revĂŞtement brillant plus rĂ©sistant aux rayures, aux intempĂ©ries et Ă  l'essence. Si vous souhaitez une teinte spĂ©ciale, vous pouvez Ă©galement vous rendre dans un commerce spĂ©cialisĂ© en peintures automobiles, demander un mĂ©lange Ă  partir d'une vaste gamme de teintes originales et en faire remplir des bombes aĂ©rosols. Il est recommandĂ© de recouvrir ces peintures d'une couche de vernis incolore bicomposant. Pour de plus amples informations concernant la finition, renseignez-vous auprès de magasins spĂ©cialisĂ©s.

Application d'une peinture

La fonction de base d'une peinture est de protĂ©ger contre la corrosion. Pour garantir cette fonction, il est indispensable de commencer par Ă©liminer entièrement toute corrosion. Utilisez pour cela du papier de verre grossier ou des embouts de brosses mĂ©talliques pour la perceuse ou la meuleuse. Le papier de verre permet avant tout de dĂ©caper la corrosion prĂ©sente sur la surface, les brosses pour machines pĂ©nètrent plus profondĂ©ment dans les traces de rouille et aident Ă  les Ă©radiquer. Plus la rouille a pĂ©nĂ©trĂ© dans le matĂ©riau, plus il est difficile de l'Ă©liminer. Si vous n'en venez pas Ă  bout avec la brosse pour meuleuse efficace, appliquez pour finir un convertisseur de rouille (respectez les indications sur l'emballage). La seule autre possibilitĂ© consiste Ă  confier le dĂ©capage par sablage ou par projection de particules de verre de la pièce concernĂ©e Ă  un garage spĂ©cialisĂ© â€“ cette mĂ©thode est bien sĂ»r la plus parfaite.


Laquage des pièces de la moto – c'est parti

Étape 1 : Garde-boue bossé et rouillé

Étape 1 : Garde-boue bossĂ© et rouillĂ©

01 – Garde-boue bossé et rouillé

Remplissez les surfaces cabossées inégales à l'aide d'un mastic bicomposant.


Étape 2 : Débosseler légèrement avec le maillet en caoutchouc

Étape 2 : DĂ©bosseler lĂ©gèrement avec le maillet en caoutchouc

02 – Débosseler

Vous pouvez redresser les bosses précautionneusement en tapant ou en appuyant à l'aide du maillet en caoutchouc pour éviter de devoir appliquer inutilement une couche trop épaisse de mastic.


Étape 3, photo 1 : Poncer la bosse et la rouille sur une large surface...

Étape 3, photo 1 : Poncer la bosse et la rouille sur une large surface... 

03 – Poncer la bosse et la rouille

Fermez les trous de rouille avec des soudures ou des plaques en fibres de verre ou en les comblant avec un produit bicomposant Ă  base de fibres de verre.

Remarque : le mastic bicomposant ne tient de manière fiable que sur du mĂ©tal nu (voir photos 1 et 2) ! Poncez les pièces de prĂ©fĂ©rence sur une vaste surface ou dĂ©capez-les entièrement. En effet, il arrive que les bordures de la peinture d'origine brillent lĂ©gèrement Ă  travers le laquage de rĂ©paration. Au besoin, utilisez des gouttières, des paliers ou des lignes dĂ©coratives pour limiter une peinture partielle. 

Étape 3, photo 2 : Appliquer de l'enduit et poncer pour lisser

Étape 3, photo 2 : Appliquer de l'enduit et poncer pour lisser

Appliquer de l'enduit

Mélangez le mastic conformément aux instructions sur l'emballage sur une large surface et, lors de l'application, veillez impérativement à éviter toutes cavités d'air. Celles-ci provoqueraient par la suite des bosses au niveau de la zone enduite ou un écaillement de cette zone.

Le support doit ĂŞtre parfaitement propre et exempt de graisse. Commencez donc par le nettoyer Ă  l'aide de produit anti-silicone, de diluant nitrĂ© ou de nettoyant pour freins aussi prĂ©cautionneusement que possible ! Une fois durci, poncez le mastic pour l'aplanir. Pour cela, placez du papier de verre Ă  l'eau (grains de 100 Ă  240 env.) autour d'un bloc de ponçage ou d'un morceau de bois (sans bloc de ponçage, de lĂ©gers renfoncements apparaissent lorsque vous poncez de larges surfaces). Ă€ l'inverse, il n'est avantageux de poncer sans bloc de ponçage que pour aplanir les petites zones enduites au niveau des arrondis. Lorsque vous poncez au niveau des arrondis, suivez toujours la forme du composant avec le papier de verre pour Ă©viter la formation de surfaces plates ou de renfoncements.

Le ponçage humide évite de trop salir votre espace de travail. Après un ponçage, touchez la zone poncée propre et sèche du bout des doigts pour vous assurer de l'absence d'irrégularités. Si le résultat n'est pas parfait, dégraissez de nouveau, appliquez une nouvelle couche de mastic et poncez. Remplissez les derniers petits pores, les rainures, etc. avec du mastic fin ou du mastic à pulvériser.


Étape 4 : Appliquer l'apprêt

Étape 4 : Appliquer l'apprĂŞt 

04 – Appliquer l'apprêt

Vous pouvez maintenant commencer le laquage Ă  proprement parler. N'appliquez jamais la couche de finition directement sur le support, ni sur la peinture d'origine (seule exception : vous avez dĂ©jĂ  utilisĂ© une fois la mĂŞme couche de finition en bombe aĂ©rosol ou vous peignez un moteur avec de la peinture thermique). Dans le cas contraire, la couche de finition risque de s'Ă©cailler lĂ©gèrement. En outre, elle ne fournit pas Ă  elle seule une protection suffisante contre la corrosion. En cas d'application sur la peinture d'origine, commencez par la poncer Ă  l'aide de papier de verre humide (grains de 400), nettoyez-la soigneusement avec du produit anti-silicone, puis vaporisez un « apprĂŞt Â» ou une « matière de remplissage Â».

Ce produit permet à la couche de finition d'adhérer et remplit les petites traces de ponçage. Un apprêt bicomposant de grande qualité fournit une adhérence exceptionnelle et rend la peinture particulièrement résistante. Cette solution est légèrement plus coûteuse, mais elle assure un résultat professionnel.

Si le support est lĂ©gèrement inĂ©gal et que vous ne souhaitez pas le recouvrir entièrement de mastic, vaporisez un mastic Ă  pulvĂ©riser et poncez de manière Ă  aplanir. Ce mastic est plus Ă©pais qu'une « matière de remplissage Â».

Toutefois, pour une adhĂ©rence et une rĂ©sistance optimales des pièces Ă  risque, appliquez un mastic bicomposant et un apprĂŞt bicomposant. Si vous souhaitez peindre du plastique, vous devez impĂ©rativement commencer par appliquer une fine couche de primaire pour plastique. Vaporisez l'apprĂŞt et la couche de finition seulement ensuite !

Si vous prĂ©fĂ©rez peindre sur une tĂ´le d'acier nue, vous pouvez Ă©galement vaporiser une couche pas trop Ă©paisse de spray au zinc comme bonne protection antirouille. Après le sĂ©chage et le ponçage intermĂ©diaire, recouvrez de matière de remplissage (si la couche de finition est appliquĂ©e directement sur le spray au zinc sans couche intermĂ©diaire, elle peut se matifier). La plupart des sprays au zinc ont une rĂ©sistance thermique Ă©levĂ©e (600 Â°C env.) et conviennent donc Ă©galement pour la protection des dispositifs d'Ă©chappement (dans ce cas, vous pouvez appliquer directement une couche de finition haute tempĂ©rature mate).

Un apprĂŞt bicomposant constitue la combinaison idĂ©ale entre protection antirouille et adhĂ©rence sur le mĂ©tal nu lorsqu'il n'est pas soumis Ă  un Ă©chauffement important. Cet apprĂŞt rĂ©sistant Ă  l'essence est certes lĂ©gèrement plus cher, mais il rĂ©siste mieux aux rayures et aux chocs que les autres apprĂŞts monocomposants ou primaires antirouille moins coĂ»teux. Avant d'appliquer la peinture, commencez par tempĂ©rer la bombe aĂ©rosol (l'idĂ©al est la tempĂ©rature ambiante, donc comprise entre 20 et 25 Â°C) et secouez-la bien (pendant 2 minutes env.). L'espace de travail ne doit pas ĂŞtre trop froid. Recouvrez toujours soigneusement l'environnement et les pièces ne devant pas ĂŞtre peintes. Pensez que le brouillard de pulvĂ©risation se rĂ©pand sur une large surface autour de la pièce ! ProtĂ©gez donc impĂ©rativement les Ă©tagères et les objets stockĂ©s dans l'espace de travail. L'espace de travail doit ĂŞtre le plus propre possible et exempt de poussière, lavez-le de prĂ©fĂ©rence Ă  l'eau. Ne peignez en extĂ©rieur qu'en l'absence de courant d'air. La pièce Ă  peindre ne doit en aucun cas ĂŞtre humide (condensation en raison des diffĂ©rences de tempĂ©ratures). Commencez par faire brièvement un essai sur un morceau de journal afin de tester si la bombe aĂ©rosol fonctionne correctement. Ceci vous permet Ă©galement de juger de la puissance du jet de pulvĂ©risation. 

Vaporisez les pièces larges en couches croisĂ©es Ă  une distance de 20 Ă  30 cm env. pour recouvrir la surface de manière homogène. La distance et la vitesse de l'application dĂ©pendent de la pièce, de la pression que vous exercez sur la bombe aĂ©rosol et de la tempĂ©rature ambiante. Plus vous effectuez des mouvements lents, plus la couche de peinture est Ă©paisse et plus vous risquez de faire des « pâtĂ©s Â» (en particulier sur les surfaces verticales). Si la peinture est « granuleuse Â», vous ĂŞtes trop Ă©loignĂ© de la pièce, vous vaporisez trop rapidement ou la tempĂ©rature ambiante est trop Ă©levĂ©e (la peinture sèche dans l'air avant mĂŞme d'atteindre le support). Contentez-vous de vaporiser la première couche en un fin brouillard pour permettre Ă  la couche suivante de mieux adhĂ©rer. Puis, après un bref sĂ©chage intermĂ©diaire de 5 minutes env., recouvrez de 2 ou 3 fines couches couvrantes supplĂ©mentaires. Si vous souhaitez appliquer d'autres couches, laissez sĂ©cher pendant 24 h.


Étape 5 : Poncer l'apprêt

Étape 5 : Poncer l'apprĂŞt 

05 – Poncer l'apprêt

Une fois sec, poncez l'apprĂŞt avec du papier de verre (grains de 600). Vous Ă©liminez ainsi la poussière incrustĂ©e et les irrĂ©gularitĂ©s Ă©ventuelles. DĂ©poussiĂ©rez bien la pièce (utilisez un chiffon non pelucheux ou un chiffon dĂ©poussiĂ©rant spĂ©cial disponible dans le commerce). Ne touchez pas la surface (sĂ©bum !! – au besoin, nettoyez avec du produit anti-silicone ; n'utilisez pas de diluant nitrĂ© qui dissoudrait la couche d'apprĂŞt).


Étape 6 : Appliquer la couche de finition...

Étape 6 : Appliquer la couche de finition...

06 – Appliquer la couche de finition

Appliquez ensuite la couche de finition. Vaporisez un fin brouillard de peinture comme dĂ©crit plus haut, puis recouvrez de 2 ou 3 couches couvrantes croisĂ©es ; Ă©vitez de faire des « pâtĂ©s Â» (voir Étape 4). Si un « pâtĂ© Â» se forme, avec un peu de chance, il vous suffira de tourner la pièce pour rĂ©aliser une surface de peinture lisse. 


Étape 7, photo 1 : Délimiter la zone avec du ruban adhésif pour la 2e teinte...

Étape 7, photo 1 : DĂ©limiter la zone avec du ruban adhĂ©sif pour la 2e teinte...

07 – Délimiter la zone à peindre avec du ruban adhésif et peindre

Pour peindre de deux couleurs (voir Étape 7, photo 2), laissez sĂ©cher la première couche de finition pendant au moins une nuit, puis dĂ©limitez la zone Ă  peindre avec du ruban adhĂ©sif incurvĂ© spĂ©cial disponible en magasin spĂ©cialisĂ© peinture (voir Étape 7, photo 1). Ce ruban adhĂ©sif se place facilement sur des surfaces incurvĂ©es, permet d'obtenir un bord lisse et ne laisse aucun rĂ©sidu de colle sur le support. Un simple ruban adhĂ©sif pour peintre disponible en magasin de bricolage ne permet pas d'obtenir un bord lisse. Poncez finement le support et Ă©liminez le brouillard de pulvĂ©risation sur la première couche de finition.

Étape 7, photo 2 : … et peindre

Étape 7, photo 2 : … et peindre 


Étape 8 : Le vernis incolore permet d'obtenir un brillant éclatant

Étape 8 : Le vernis incolore permet d'obtenir un brillant Ă©clatant 

08 – Le vernis incolore permet d'obtenir un brillant éclatant

Après un temps de sĂ©chage de 30 minutes env. (ou supĂ©rieur), recouvrez la peinture mĂ©tallique de vernis incolore pour protĂ©ger la peinture contre les intempĂ©ries et obtenir la brillance souhaitĂ©e. Appliquez Ă©galement un revĂŞtement incolore, de prĂ©fĂ©rence une peinture bicomposant, sur les peintures non mĂ©talliques pour une meilleure brillance et une meilleure protection.

Si la surface de la peinture n'est pas parfaitement lisse et qu'il reste du brouillard de pulvĂ©risation, ne la recouvrez de la couche de finition qu'après plusieurs jours de sĂ©chage. Lissez les irrĂ©gularitĂ©s les plus grossières de la surface avec du papier de verre humide (grains de 1 000). Effectuez le polissage de finition du fin brouillard de pulvĂ©risation ou de la surface poncĂ©e Ă  l'aide d'une pâte Ă  polir pour brouillard de pulvĂ©risation spĂ©ciale. Vous obtenez ainsi une belle surface peinte lisse Ă©quivalente Ă  la peinture d'origine. Toutefois, la peinture monocomposant est toujours assez sensible ; Ă©vitez donc les rayures et n'utilisez en aucun cas du liquide de frein DOT 4. La peinture est certes rĂ©sistante au carburant, mais l'essence matifie la peinture ; les zones touchĂ©es doivent donc ĂŞtre repolies. Pour finir, protĂ©gez la peinture avec de la cire dure pour la sceller et lui confĂ©rer un Ă©clat durable.

Remarque : le vernis incolore forme facilement des « pâtĂ©s Â», travaillez donc prĂ©cisĂ©ment. Évitez de vaporiser des couches trop Ă©paisses pour que la peinture soit lisse. Une fois mĂ©langĂ©e, la peinture bicomposant peut difficilement s'utiliser plus d'une journĂ©e. Rassemblez donc le plus de pièces peintes possibles pour utiliser au mieux votre bombe aĂ©rosol.


Laquage de moteurs

Vous pouvez rafraĂ®chir durablement des pièces peintes de moteurs Ă  l'aide de peintures aĂ©rosols thermorĂ©sistantes. Il est toutefois indispensable que le support soit toujours parfaitement propre, exempt de graisse et grattĂ©. DĂ©montez diffĂ©rentes pièces, par ex. le couvercle de culasse, dĂ©graissez-les bien avec du produit anti-silicone, du diluant nitrĂ© ou du nettoyant pour freins, puis poncez-les lĂ©gèrement (grains de 600). Les surfaces oxydĂ©es doivent impĂ©rativement ĂŞtre Ă©liminĂ©es. Dans le cas contraire, l'oxydation peut rapidement ressortir. Les cylindres et les blocs-cylindres prĂ©sentant des fentes et interstices ne sont pas faciles Ă  travailler... vous devez toutefois les prĂ©parer soigneusement. Si votre carter moteur est fortement oxydĂ©, vous pouvez le nettoyer par sablage aux billes de verre.

Lors du rafraîchissement d'une peinture de moteur, conservez de préférence la teinte d'origine. Pour un bon laquage durable, utilisez de la peinture thermique argentée en bombe aérosol qui dissimule le mieux les éventuelles zones oxydées. Il est interdit d'appliquer de l'apprêt sur le moteur. Vaporisez la peinture thermorésistante directement sur le métal à nu du support propre, exempt de graisse et gratté. Plus la couche de peinture thermique est fine, mieux elle résiste à la chaleur.

Si vous le souhaitez, vous pouvez cuire les différentes pièces au four. Cette opération permet de bien solidifier la peinture thermique avant de faire chauffer et fonctionner le moteur.

Remarque : toute pĂ©nĂ©tration de matĂ©riau de sablage dans le moteur provoque des dommages irrĂ©versibles au niveau de tous les roulements. Le moteur s'use lentement mais sĂ»rement. Si vous devez sabler un moteur complet aux billes de verre, commencez donc par le dĂ©monter, puis assemblez le carter vide avec les joints et bouchez toutes les ouvertures. Après le sablage, nettoyez l'intĂ©rieur des diffĂ©rentes pièces très minutieusement dans un lavabo ! Il s'agit de la seule mĂ©thode garantissant vĂ©ritablement l'absence de dommages consĂ©cutifs pour votre moteur ! Depuis peu, certains ateliers spĂ©cialisĂ©s proposent Ă©galement le nettoyage par projection de glace carbonique. Cette technique permet d'exclure tout risque de dommages du moteur, permettant ainsi le sablage du moteur complet.


Notre recommandation


Le centre technique Louis

Pour toutes questions techniques concernant votre moto, adressez-vous à notre Centre technique. Vous y trouverez des interlocuteurs expérimentés, des ouvrages de référence et des adresses à n'en plus finir.

Ă€ noter !

Les conseils de mécanique donnent des indications générales qui peuvent ne pas être valables pour tous les véhicules ou tous les composants. Dans certains cas, les spécificités sur site peuvent diverger considérablement. C'est pourquoi nous ne pouvons donner aucune garantie quant à l'exactitude des indications fournies dans les conseils de mécanique.

Merci de votre compréhension.

SearchWishlistUser AccountCartArrow LeftArrow RightArrow Right ThinIcon HomeIcon HomeMenuArrowCaret DownCloseResetVISAmatercardpaypalDHLHermesCheckCheck-additionalStarAdd to Shopping Cartchevron-leftchevron-rightSpinnerHeartSyncGiftchevron-upKlarnaGridListFiltersFileImagePdfWordTextExcelPowerpointArchiveCsvAudioVideoCalendar